Le gouvernement du manitoba arrête d’acheter de l’eau embouteillée

Le gouvernement du manitoba arrête d’acheter de l’eau embouteillée

Manitoba Bans Plastic Water Bottles
Merci à l’institut Polaris pour ces nouvelles

8 juin 2011 – Le gouvernement du Manitoba a annoncé que ses départements et bureaux arrêteront de dépenser de l’argent pour acheter des bouteilles d’eau à utilisation unique lorsque l’eau du robinet est disponible. Au cours des cinq dernières années, le gouvernement a dépensé environ 700,000$ pour acheter de l’eau embouteillée. Avec cette nouvelle initiative dans le mouvement national pour contrer l’industrie de l’eau embouteillée, le Manitoba devient la 2e province à implanter une politique similaire après la Nouvelle-Écosse.
La pression se fait sentir et la vente d’eau embouteillée diminue au Canada et en Amérique du Nord. Plusieurs efforts de lobbying ont été mis de l’avant par l’industrie pour tenter de limiter ces initiatives, avec la multinationale suisse Nestlé en avance. Le porte-parole national de Nestlé sillonne le pays pour opposer des politiques comme celle mise de l’avant par le gouvernement du Manitoba hier. Nestlé publie régulièrement des commentaires et des lettres dans des journaux locaux à travers le pays, et s’engage dans des débats même avec ses plus jeunes opposants comme nous avons vu lundi lorsque la multinational a débattu avec des étudiants d’une école intermédiaire à Estevan, en Saskatchewan.

Malgré ces efforts renouvelés afin de limiter les dégâts faits à l’industrie de l’eau embouteillée, il y a maintenant 2 provinces, 85 municipalités, 13 campus et 7 commissions scolaires au Canada qui ont passé des résolutions semblables pour promouvoir l’eau du robinet et restreindre l’achat et la vente d’eau embouteillée.

Le paysage a changé et l’industrie de l’eau embouteillée a perdu sa crédibilité grâce aux efforts de membres de nos communautés, d’étudiants et de groupes religieux à travers le pays.