La vérité sur l’eau du robinet, les bouteilles d’eau…

L’eau du robinet, les distributeurs d’eau, l’eau embouteillée et les refroidisseurs d’eau ont tous la même lacune : ils n’offrent pas une eau pure. Des produits chimiques, des bactéries, un biofilm et autres contaminants peuvent se retrouver dans l’eau que vous buvez.

 

Cinq raisons de dire non aux bouteilles

 

1. Le mythe de la pureté – l’eau embouteillée n’est pas plus propre que l’eau du robinet. Environ 40 % de l’eau embouteillée provient du robinet; ce que vous obtenez ne vaut pas le prix que vous payez.

2. Innocuité et santé – les contenants d’eau sont très sensibles aux contaminants en suspension dans l’air en raison de la manipulation du goulot lors du remplacement des bouteilles. Des tests effectués avec l’eau de plusieurs marques ont mis au jour la présence de bactéries et de contaminants chimiques, notamment d’hormones, de chlore, de produits pharmaceutiques et de plomb.

3. Coûts – le coût de l’eau embouteillée est environ 1 900 fois supérieur à celui de l’eau du robinet. C’est un prix que plusieurs personnes paient sans poser de question, car elles croient à tort qu’elles boivent un produit « pur ».

4. Inconvénients – le rangement des grosses bouteilles d’eau en plastique accapare un espace précieux sur les lieux de travail. L’eau pèse environ 3,6 kg (8 lb) par 3,7 litres (1 gallon) ou 18,1 kg (40 livres) par bouteille de 18,5 litres (5 gallons). La livraison de ces contenants crée des interruptions de tâches en plus de compromettre la sécurité des lieux.

5. L’environnement – bien qu’elles fassent la promotion d’une image santé, les sociétés d’eau embouteillée brûlent des millions de barils de pétrole et produisent des millions de tonnes de gaz à effet de serre lors du processus de fabrication et du transport de leurs produits.