Combien de fois au juste un coureur doit-il remplir son CamelBak ?

 

La saison des courses à pied a démarré et le moment est venu pour les coureurs de renouveler leur matériel. Qu’il s’agisse d’une nouvelle paire de chaussures, de vêtements qui évacuent l’humidité ou de bandeaux anti-sudoripares, les coureurs qui se respectent sont amenés, d’année en année, à réinvestir dans l’achat de nombreux articles pour continuer de courir en tout confort. Mais surtout, ils doivent s’assurer de ne jamais manquer d’eau. Comme les marathons et autres courses de 5 km et 10 km ne manquent pas, la question à se poser est la suivante : quelle est au juste la quantité d’eau qu’un coureur doit pouvoir transporter dans son Camelback ou tout autre système d’hydratation?

Lorsqu’on pratique la course à pied sportive, entre trop d’eau et pas assez d’eau, l’équilibre à établir est délicat. Sachant qu’une bonne hydratation est indispensable pour réaliser des performances optimales, trouver ce juste équilibre devient donc crucial.

Ici, dans la rubrique « Running Doc » du Daily News, notre spécialiste répond à la question d’un lecteur au sujet de l’hydratation pendant l’entraînement. Les adeptes de la course à pied comme les autres sportifs y trouveront des conseils exhaustifs et précieux.